5 idées reçues sur le Double vitrage

55423-7971015

06 Juin 5 idées reçues sur le Double vitrage

5 idées reçues sur le Double vitrage :

Le double vitrage d’une fenêtre est devenu une solution incontournable pour assurer une isolation efficace de son domicile. Les fenêtres ayant cette caractéristique existent depuis de nombreuses années mais de fausses idées persistent, en voici une sélection.

1°) Plus un double vitrage est épais, plus il me protège thermiquement

FauxFAUX
Ce qui est important dans la protection thermique de l’habitat, c’est l’imperméabilité à la chaleur. L’écart entre les deux lames de verre de 16 mm offre la meilleure valeur isolante pour obtenir un vitrage à haut rendement. Acquérir un système plus épais que cet écart idéal ne sert donc à rien. Et le meilleur isolant dans le cas d’une fenêtre double vitrage est le gaz situé entre les deux vitres. Ainsi un verre plus épais ne protégera pas mieux thermiquement qu’une combinaison de deux verres moins épais et d’une couche de gaz rare.

2°) La pose d’une fenêtre double vitrage nécessite des travaux coûteux

FauxFAUX
La solution la plus efficace afin de réaliser des économies de chauffage est de remplacer l’ensemble des fenêtres existantes par un système à forte résistance thermique. Dans ce cas là, des fenêtres PVC, ALU ou BOIS peuvent être installées avec des prix de plus en plus abordables.

3°) Les fenêtres en aluminium sont moins isolantes que les autres

FauxFAUX
L’aluminium est un métal, et en tant que tel il conduit plus facilement la chaleur. Pour remédier à cela, il existe des rupteurs de ponts thermiques qui empêchent ce flux de se créer. Ce type de menuiserie offre également un coût de revient avantageux. Ainsi on peut cumuler les avantages de l’aluminium sans pour autant en subir les faiblesses.

4°) L’isolation n’est pas bonne lorsque de la condensation apparaît sur la vitre extérieure

FauxFAUX
Avec du vitrage à haut rendement, de la condensation peut apparaître et ce phénomène est normal. Il s’explique par la différence de température entre l’air extérieur et la vitre extérieure. Celle-ci peut avoir une température inférieure à l’air car la couche isolante du côté de la lame de l’une des feuilles de verre et le remplissage à l’argon du creux font en sorte qu’il n’y ait aucune déperdition de chaleur par le biais du double vitrage. La plupart du temps, cela se produit après une nuit glaciale avec un ciel dégagé et sans vent. Constater de la condensation est donc le signe que le verre accomplit correctement son travail d’isolation.

5°) Du double vitrage dispense de fermer les volets en hiver

FauxFAUX
Si le double vitrage améliore nettement l’isolation d’une maison (5 à 30 % des pertes de chaleur en moins), il n’est pas pour autant totalement imperméable aux pertes de chaleur. Pour les réduire, la meilleure action à mener reste de fermer les volets ou de baisser les stores à la tombée de la nuit. Cette action améliore de 5 à 15% la performance de l’isolation. Pour aller plus loin, des volets isolants existent et s’appuient sur le principe suivant : moins l’air circule entre les volets et les vitres, meilleure est l’isolation.

Pour un conseil, n’hésitez pas à contacter votre équipe SO B CONCEPT !

Pas de commentaires

Réagir à l'article